- 72% sur prix éditeur

Un éléphant blanc, ça ne change pas de couleur

Ajouter à mes favorisAjouter aux favorisProduit retiré de la liste des souhaits 0
Etat : Comme neuf
Editeur : Michel Lafon

Quand, à l’âge de la retraite, il a quitté ses fonctions de chef du pôle cardio-vasculaire de l’hôpital Georges-Pompidou, Alain Deloche n’a pas été trop affecté.

SKU: 9782749930220 Catégories: ,

17,95 4,95

Plus que 1 en stock

Le prix barré correspond au prix éditeur

Livraison gratuite
En Belgique à partir de 30€
Achat sécurisé
Par Multisafepay et Paypal
Jusqu’à -80%
Remises exceptionnelles
Assistance téléphonique
+32 2 410 21 29

Quand, à l’âge de la retraite, il a quitté ses fonctions de chef du pôle cardio-vasculaire de l’hôpital Georges-Pompidou, Alain Deloche n’a pas été trop affecté. Une autre vie l’attendait ailleurs, à La Chaîne de l’espoir qu’il avait créée des années auparavant, pour venir en aide aux enfants des pays défavorisés qu’une simple opération pouvait sauver d’une mort imminente. C’est cette fabuleuse aventure qu’il nous raconte dans ce livre.
Car l’humanitaire est loin d’être une simple affaire de bons sentiments ! Ca commence ici par des  » bricolages « , au Vietnam, au Cambodge ou ailleurs, dans des structures hospitalières de fortune où l’on s’aperçoit en pleine opération à coeur ouvert qu’on a oublié l’oxygène ou le sang pour les transfusions. Sans doute vaut-il mieux opérer les enfants à Paris. Ils seront des milliers, mais les faire venir n’est pas une sinécure.
Pour progresser, il faut aussi se répandre dans les médias afin de trouver l’argent nécessaire. Ca ne marche pas toujours, mais il arrive qu’un couple vienne vous trouver et vous dise :  » Professeur, on a été émus par vos propos, on veut faire un petit geste…  » Quatre millions d’euros ! De quoi envisager la construction d’un hôpital ! Mais il va en falloir beaucoup plus pour réaliser le rêve d’Alain : construire sur place des centres hospitaliers.
Il l’a fait. A Saigon, au Cambodge, à Dakar, à Bamako, au point qu’on l’appelle désormais  » Professeur briques-béton « . Sauf que construire ne suffit pas, on doit aussi assurer la formation des équipes sur place. Sauf que de nos jours, en certains lieux, le  » bon docteur blanc  » est devenu un ennemi et doit apprendre à  » sauver sans périr « . Alain Deloche s’en rend compte, mais ne renoncera jamais à sa mission.
 » Parce qu’on ne peut pas priver les gens de tout sous prétexte qu’ils n’ont rien. « 

Spécification: Un éléphant blanc, ça ne change pas de couleur

Format

Broché

Etat

Editeur

Nombre de pages

281 pages

User Reviews

0.0 hors de 5
0
0
0
0
0
Write a review

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un éléphant blanc, ça ne change pas de couleur”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bibliopolis
Créer un nouveau compte
Réinitialiser le mot de passe
Bibliopolis

GRATUIT
VOIR