- 56% sur prix éditeur

L’art érotique japonais. Le monde secret des shunga

Ajouter à ma liste de souhaitsCe produit a été ajouté à ma liste de souhaitsRemoved from wishlist 0
Etat : Neuf
Editeur : -

Au Japon, l’art érotique a une longue histoire, dont l’âge d’or s’étale de la fin du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle. Illustres ou peu connus, les artistes de cette période ont créé des milliers de shunga ; euphémisme qui signifie « images de printemps » de toute beauté.

EAN: 9782754107693 Catégorie:

45,00 19,95

Rupture de stock

Le prix barré correspond au prix éditeur

Livraison gratuite
En Belgique à partir de 30€
Achat sécurisé
Par Multisafepay et Paypal
Jusqu’à -80%
Remises exceptionnelles
Assistance téléphonique
+32 2 410 21 29

Au Japon, l’art érotique a une longue histoire, dont l’âge d’or s’étale de la fin du XVIIe siècle à la fin du XIXe siècle. Illustres ou peu connus, les artistes de cette période ont créé des milliers de shunga ; euphémisme qui signifie « images de printemps » de toute beauté. Souvent explicites, mais aussi pleins de tendresse, de sensualité et d’humour, parfois aussi à visée éducative, ces peintures, estampes et livres illustrés célèbrent toutes les facettes de la sexualité humaine.

Extrêmement populaires et perçues comme parfaitement normales dans la société japonaise de l’époque, ces ½uvres s’inscrivent au sein d’une culture raffinée, en quête de plaisirs : celle du « monde flottant » (ukiyo), gloire du Japon de la période d’Edo, où beaucoup d’entre elles ont vu le jour. Les shunga étaient appréciées de toutes les catégories sociales, des samurais aux couples fraîchement mariés surtout après l’avènement de la xylographie, une technique d’impression qui rendit les « images de printemps » abordables et faciles à trouver. On pouvait même emprunter des livres de shunga dans les bibliothèques. Presque tous les artistes du célèbre mouvement de l’ukiyo-e ont produit des « images de printemps », notamment Hokusai, Utamaro et Kuniyoshi.

Témoignant d’une imagination fertile et d’une parfaite maîtrise technique, ces ½uvres sont d’une grande originalité. Grâce à la diversité impressionnante des images qu’il a choisies au sein de sa propre collection, d’une ampleur inégalée, Ofer Shogan nous montre toute la palette des pratiques sexuelles et de leur représentation. Suivant une approche thématique, il aborde les questions de la nudité et des vêtements, du voyeurisme, des dieux, des monstres et des animaux, de l’orgasme, de l’adultère et de la jalousie, et bien d’autres. Le présent ouvrage met l’accent sur les symboles et les motifs souvent cachés qu’il est essentiel de décrypter pour comprendre et apprécier pleinement ce genre artistique. Longtemps demeurées tabous, les shunga étaient, encore récemment, bannies du champ de la recherche : préfacé par Andrew Gerstle, professeur à la faculté des études orientales et africaines de l’Université de Londres, ce livre ambitieux rend à ces chefs-d’oeuvre la place qui leur est due dans l’histoire de l’art, de la culture et de la société du Japon.

Avec plus de 1 200 illustrations, toutes reproduites spécialement à l’occasion de cette parution et en grande partie inédites, ce bel ouvrage constitue une exploration sans précédent de la richesse foisonnante des « images de printemps ».

Caractéristiques: L’art érotique japonais. Le monde secret des shunga

EAN

9782754107693

Format

Broché

ISBN (X)

275410769

Etat

Avis des lecteurs

0.0 sur 5
0
0
0
0
0
Ecrire un avis

Il n'y a pas encore d'avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “L’art érotique japonais. Le monde secret des shunga”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bibliopolis
Créer un nouveau compte
Réinitialiser mot de passe
Bibliopolis

GRATUIT
VOIR